Archive | November 2011 RSS feed for this section

The Survival of an Erasmus Student in Italy

25 Nov

(Click Image to Enlarge)

Advertisements

Un Repas Gastronomique à Lille

12 Nov

Amanda deBerardinis

La Laitiere, restaurant gastronomique, Lille

Il y a deux ans, j’ai passé mon année à l’étranger à Rennes, le chef-lieu de la Bretagne. J’ai bien profité de cette expérience enrichissante et culturelle, étudiant là-bas et logeant chez une famille française. En février, ma mère et moi avons rendu visite à ma copine Pauline et sa famille,  qui habitent dans un petit village qui s’appelle Willems, en dehors de Lille, dans le nord de la France. On a passé quelques jours à Willems en se promenant dans la campagne et se laissant tenter par des repas délicieux, on a fait un tour de Bruges et on a visité la Piscine, le musée de Roubaix… Pourtant la meilleure expérience de notre séjour doit être la soirée inoubliable qu’on a passé à la Laiterie, un restaurant gastronomique, où on a savouré un repas luxueux de huit plats au cours de quatre heures et demie ! Je n’ai jamais mangé autant de toute ma vie ! Continue reading

Mon enfance s’en va avec les vagues

11 Nov

Amanda deBerardinis
 

Je sirote une tasse de thé chaud

Froide est l’eau de la mer dehors

Mon âme flotte comme l’écume de la mer

Je bois et je sirote savourant les goûts forts et amers

Du thé et de l’écume de la mer

Sans crème sans sucre

Il n’y a rien pour amollir la dure réalité

La prémonition de la vérité est dans le thé

Dans la mer

Mon enfance s’en va avec les vagues

Avec les vagues mon innocence est prise

Le vent salin et malin de la mer apaise les nerfs

Mes nerfs frissonnent férocement sans arrêt

Une nouvelle aventure m’appelle

A travers les mers du monde

Ces mers éphémères et vagabondes

Mon esprit errant avec la mer

La main engloutie de lumière me saisit

Me noyant comme les cendres d’un enfant

Dont le corps est mort tandis que l’ âme vit

Je regarde le visage nostalgique du Paradis

J’écoute le rythme musical du piano

Dont les arpèges en harmonie

Me libèrent tout en emprisonnant mon enfance délicate

Mon enfance s’en va avec les vagues

Avec les vagues mon innocence est prise

Face à moi-même

Je continue à boire ma tasse de thé

Près de la belle mer sordide