Mon enfance s’en va avec les vagues

11 Nov

Amanda deBerardinis
 

Je sirote une tasse de thé chaud

Froide est l’eau de la mer dehors

Mon âme flotte comme l’écume de la mer

Je bois et je sirote savourant les goûts forts et amers

Du thé et de l’écume de la mer

Sans crème sans sucre

Il n’y a rien pour amollir la dure réalité

La prémonition de la vérité est dans le thé

Dans la mer

Mon enfance s’en va avec les vagues

Avec les vagues mon innocence est prise

Le vent salin et malin de la mer apaise les nerfs

Mes nerfs frissonnent férocement sans arrêt

Une nouvelle aventure m’appelle

A travers les mers du monde

Ces mers éphémères et vagabondes

Mon esprit errant avec la mer

La main engloutie de lumière me saisit

Me noyant comme les cendres d’un enfant

Dont le corps est mort tandis que l’ âme vit

Je regarde le visage nostalgique du Paradis

J’écoute le rythme musical du piano

Dont les arpèges en harmonie

Me libèrent tout en emprisonnant mon enfance délicate

Mon enfance s’en va avec les vagues

Avec les vagues mon innocence est prise

Face à moi-même

Je continue à boire ma tasse de thé

Près de la belle mer sordide

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: